Partenaires

CNRS
Université Paul Sabatier



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités > Le « déjà-rêvé », un mystérieux phénomène vécu par les épileptiques

Le « déjà-rêvé », un mystérieux phénomène vécu par les épileptiques

Des neuroscientifiques français ont étudié cette étrange expérience qui consiste à revivre un rêve en plein état de veille. A la fois similaire et très différent du fameux "déjà-vu".

Une équipe de chercheurs français du CHU de Toulouse, du centre de recherche Cerveau et Cognition (CNRS) et de l’université de Nancy s’est attelée à proposer une classification des différents types de "déjà-rêvé" rapportés. "C’est un phénomène qui a longtemps été amalgamé avec le "déjà-vu", explique le chercheur Jonathan Curot, premier auteur de ces travaux parus dans la revue Brain Stimulation. Mais le déjà-vu est dépourvu de contenu mental, c’est une sensation de familiarité qui ne se traduit pas par des images dans la tête", précise-t-il. Au contraire, le "déjà-rêvé" peut se caractériser par une série d’images voire de sons : "les patients revoient ce qu’ils ont déjà rêvé lorsque leur crise se déclenche".

Mise à jour 29/05/2018