Conférences Centre de Recherche Cerveau & Cognition - UMR5549

Partenaires

CNRS
Université Paul Sabatier



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS



Actualités Toutes les actualités

19 juillet 2016

Cécile JUAN : Prix du Poster au Forum international de la recherche en multi sensorialité

Cécile JUAN, étudiante en 3ème année de thèse au CERCO, obtient le prix du poster pour son travail sur l’intégration visuo-auditive dans le cortex cingulaire postérieur (PCC) chez le macaque. Son poster a été présenté au 17ème Forum international sur la recherche en multisensorialité (IMRF) qui s’est déroulé à Suzhou en chine du 15 au 18 juin 2016.

Son travail permet de mettre en évidence une intégration neuronale visuo-auditive dans le PCC de singes éveillés. Le PCC pourrait être impliqué dans la navigation spatiale, peut-être en mettant en évidence des marqueurs spatiaux utilisés par l’animal lors de l’exploration de son environnement.

9 mars 2016

Médaille d’honneur du CNRS

Ce mardi 8 mars 2016, Michèle FABRE-THORPE et Catherine MARLOT se sont vu décerner la médaille d’honneur du CNRS pour la qualité des services rendus à l’organisme mais également à la science. Médaille_Michèle Médaille_Catherine

Le CNRS souhaite honorer tous ceux qui ont contribué à son rayonnement, soit directement par leur activité scientifique, soit plus indirectement, en permettant par leur activité quotidienne que la recherche puisse s’effectuer dans les meilleures conditions possibles.. Une médaille d’honneur du CNRS a été créée pour honorer, au moment de leur départ en retraite, les personnels chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs pour leur participation à l’activité de recherche pendant de nombreuses années

17 décembre 2015

Parution

Ce livre édité par Caroline FONTA, se compose d’un ensemble de chapitres écrits par des experts de différents domaines , sur les fonctions neurales du TNAP.

17 décembre 2015

L’attention recherche de façon non-uniforme dans l’espace et dans le temps

Où est Charlie ? A la recherche de Charlie ou, dans la vie de tous les jours, d’une connaissance au sein d’un environnement riche de différents éléments visuels, notre attention se porte-t-elle sur un seul élément à la fois, sur plusieurs éléments, ou bien sur tous les éléments ? En utilisant une méthode innovante, des chercheurs du Centre de recherche cerveau et cognition et de l’université Paul Sabatier, apportent de nouvelles preuves allant à l’encontre d’un déploiement uniforme de l’attention dans l’espace visuel, et suggèrent une périodicité de l’attention dans le temps. Cette étude est publiée dans la revue PNAS.

Les tâches de recherche visuelle, consistant à rechercher un stimulus spécifique parmi un certain nombre d’éléments, constituent un dispositif classique pour l’étude de l’attention en psychologie expérimentale. Cependant, le comportement spatio-temporel de l’attention au cours de telles recherches reste controversé. Notre attention se focalise-t-elle sur un seul élément à la fois, ou sur plusieurs éléments, voire même sur tous les éléments présents dans l’espace visuel ? Dans cette étude, nous avons utilisé une méthodologie innovante, basée sur un raisonnement mathématique simple et qui part du principe (comme la plupart des études sur l’attention) que la force de l’attention se reflète dans les performances comportementales. Un groupe de participants a réalisé une tâche de recherche visuelle requérant d’importantes ressources attentionnelles, et au cours de laquelle des stimuli-sondes étaient flashés à des délais variables. Les performances d’identification de ces stimuli-sondes à chacune des positions de l’espace étaient considérées comme une mesure du déploiement attentionnel. La résolution d’une équation du second degré a ensuite permis de déterminer la probabilité d’identifier correctement les stimuli-sondes à la position la plus attendue (P1), ainsi qu’à la position la moins attendue (P2) de l’espace visuel, au cours de chaque essai (cf. Figure). Etant donné que ces valeurs différaient significativement, nous avons conclu que l’attention se focalisait sur un stimulus (ou groupe de stimuli) à la fois, et n’était pas divisée uniformément sur tous les stimuli. De plus, ce déploiement de l’attention était modulé dans le temps à la fréquence de ∼7 Hz. Cette étude apporte de nouvelles preuves à l’encontre d’un modèle strict de déploiement parallèle de l’attention dans l’espace visuel, ainsi que des preuves en faveur d’une périodicité de l’attention dans le temps. En effet, l’attention au cours de cette tâche de recherche visuelle difficile est distribuée de façon non-uniforme à la fois dans l’espace et dans le temps.

© Laura Dugué. Douglas McLelland. Mathilde Lajous. Rufin VanRullen

15 octobre 2015

Leila REDDY, Nature Communications, octobre 2015

Comment se forment les nouveaux souvenirs ?

Les équipes de Leila Reddy au Centre de recherche cerveau et cognition et de Pieter Roelfsema au Netherland institute of neuroscience à Amsterdam, éclairent les processus neuronaux encore mal compris sous-jacents à la formation de nouveaux souvenirs dans le cerveau humain. L’enregistrement de neurones individuels, lors d’une tâche d’apprentissage d’associations arbitraires d’images, montre que ces neurones répondent de manière sélective aux images associées avec les images préférées. Ces résultats révèlent que des représentations flexibles au niveau de neurones unitaires pourraient faciliter l’apprentissage de nouvelles associations entre des stimuli sur la base d’informations déjà apprises. Cette étude est publiée dans la revue Nature Communications.


À noter

Semaine du Cerveau 2016

La semaine du Cerveau 2016 se déroulera du 14 au 20 mars. Programme.

Conférences et séminaires

Séminaire
Saskia Haegens
Columbia University Medical Center
vendredi 02 septembre 2016 14h
Salle de conférence (Pavillon Baudot), Hôpital Purpan
Beta oscillations reflect supramodal information during perceptual judgment

Séminaire
Saskia Haegens
Columbia University Medical Center
lundi 05 septembre 2016 10h
Salle de réunion 2eme (Pavillon Baudot), Hôpital Purpan
Rhythmic facilitation of auditory perception by entrainment 'to implicit and explicit rhythmic cues'

InCOGnu

L’association InCOGnu organise régulièrement des soirées débats et ateliers autour des Sciences Cognitives. En savoir plus...